Visiteurs

Nous avons 9 invités en ligne

Langues


Terrain d'aviation au pays de Gorron Brecé (août 1944)


par Maxime POIRIER

Ce terrain répertorié dans les archives américaines comme "terrain d'aviation de Gorron", se situait en fait sur le territoire de la commune de Brecé. Le texte de Maxime POIRIER est le témoignage d'un adolescent de 15 ans, âge qu'il avait au moment des faits. C'est ce qui en fait toute sa valeur et nous le remercions de nous avoir donné son accord pour le publier.

LE TERRAIN D’AVIATION AMÉRICAIN A GORRON
par Maxime POIRIER (1)


Les Américains étant arrivés depuis le 6 juin 1944, pour nous la guerre était finie ! Nous étions loin de nous douter de ce qui se passait près de nous. En effet, Mortain où la bataille faisait rage, fut pris et repris 7 fois, et cela se passait à moins de 30 Km de cheznous. D’autre part, les Allemands étaient toujours à 3 Km de Couesmes, de l’autre côté de la Varenne. Nous ignorions tout cela, car à l'époque, le téléphone n'existait pas dans notre région où nous n'avions même pas l'électricité ! Mais notre père, avec son poste à galène, pouvait suivre les grandes lignes de l'actualité sur radio Londres !
.
Déjà, en signe précurseur, nous avions été bombardés, le mardi 8 Août dans la matinée, puis dans l’après midi, un groupe de 4 Lightnings P 38 passa au dessus de nous en émettant un bruit inhabituel. Ce même jour, un de ces appareils se détacha du groupe et amorça une chute vertigineuse, moteurs arrêtés, et tomba non loin de nous, vers Lesbois. Peu avant de toucher le sol, le pilote réussit à s’éjecter et son parachute ne s’ouvrit que juste à temps pour être sauvé. Il paraît que ses premières paroles furent: « Américan or German here ? » En effet, les lignes allemandes étaient encore si proches qu’il ne savait pas si il était tombé en territoire libéré ou non ! Il était tout simplement en panne de carburant !.

Lire la suite...