Visiteurs

Nous avons 18 invités en ligne

Langues


Origine de la commune

Cette commune a porté successivement les noms de BRICCIUS (gallo-romain), puis BRICCIACUS en 616, BRECIO au XIème siècle, BRÉCÉ avec accents et BRECÉ avec un accent.

Des recherches réalisées en 1988 au sein de la commune ont permis de découvrir sous une épaisse couche de terre, des fossés et des bassins creusés dans le sol et vraisemblablement liés à une activité artisanale de poterie à l'époque gallo-romaine. De nombreux objets en céramique et des fragments de silex ont été recueillis au cours de ces fouilles, tout laisse à penser que l'Eglise a été construite sur une ville Gallo-Romaine.

Une voie Romaine reliant jadis Jublains à Avranches traverse le territoire communal. On y trouve quelques traces et notamment deux stèles Gauloises déterrées et implantées sur le chemin à l'entrée de la ferme de la Mottrais.

De la féodalité, nous savons que quatre châteaux forts ou Seigneureries ont existé à BRECÉ : le Parc d'Avaugour, Favières , l'Ecluse et le Bourg.

 


Le Blason de Brecé a été composé en août 1999 par Monsieur MOLINIER. Il se décrit ainsi : "D'azur à une fasce fuselée d'or accompagnée de six fleurs de lys d'argent, 3 en chef et 3 en pointe."

L'azur et la fasce sont la reprise d'une partie du blason de Favières, seigneur de Brecé. Les six fleurs de lys d'argent sont la reprise partielle du blason de la famille Chappedelaine également seigneur de Brecé.

Les ornements représentent du blé afin d'honorer l'agriculture du village.

Enfin, la couronne de tours est le symbole échu aux communes.